on manque cruellement d'hommes, merci d'en faire une priorité I love you

Partagez | .
 

 (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 16:37


« aurora carmichael »
Bienvenue à Milan
~ nom, prénoms : carmichael, un nom bien commun et pourtant il est celui de mes parents, grands cardiologues, grands psys, pompier héroïque bref vous voyez le tableau, avec deux filles comme belle et moi ça fait un peu taches dans le décors, mais qui a dit que les générations de maintenant aimait à respecter les anciennes hein? aurora, est bien mon unique prénom, à quoi sert de s'allonger en prénom alors qu'on en utilise qu'un pour se présenter. je vois mal quelqu'un se présenter en italie "bonjour moi c'est sergio, valantino, gianni, peperonni, rossi, enchanté de faire ta connaissance. quelle débilitée profonde, sincèrement. aurora est le prénom italien qui remplace aurore. si, vous savez la princesse endormie attendant son prince charmant. heureusement pour moi je ne suis pas aussi cruche et j'attends pas le prince charmant sinon je suis bonne à attendre longtemps. ~ surnom : rea est sans doute le plus connu de mes surnoms, utilisé principalement par mes proches et surtout ma belle, il vient d'une mal prononciation de mon prénom lors de ma présentation en primaire. oui je me suis présentée sous le prénom de aurorea, depuis s'est resté (merci les appareils dentaires). le second je dirais que me qualifie nettement mieux fire, tout simplement car j'embrase, je brûle, je crame tout ce que je veux. je suis imprévisible et fais souvent des dégats avec mon caractère impulsif. ~ date et lieu de naissance : 24 août 1989 à Paris ~ métier : chanteuse dans un groupe qui se nomme "ocean fire", et pour gagner assez pour payer le loyer, animatrice radio. ~ statut : sincèrement ? non mais vous voulez vraiment perdre vos cheveux vous, moi je suis célibatârde, autant dire que je vais finir vieille fille si je continue d'attendre comme aurore. ~ situation financière : plutôt modestement aisée, merci papa qui est toujours là pour me filer deux trois billets dans le dos de maman. ~ groupe : guess

~ parce que je le vaux bien : impulsive : je réfléchis rarement avant d'agir. pour moi la première solution qui m'apparait et souvent la bonne. déterminée : je ne lâche rien, je fais toujours comme bon me semble mais je n'abandonne jamais rien. je vie pour ce que je choisis. grande gueule : il est rare que je ne hausse pas le ton, que je dise pas ce que je pense que ce soit gentil ou méchant. j'ai pas honte d'hurler en plein lieu public. bornée : rare sont les personnes qui savent me faire changer d'avis, je suis comme un taureau chargeant, on le change pas de direction. en plus j'ai toujours raison alors pourquoi devrais-je m'allonger sur la même décision des autres. bordélique : je suis bordéliquement organisée, chaque chose est à sa place même si on ne le croirait pas. mais d'un caractère assez contradictoire, je trouverai toujours à redire si l'eau laisse quelque chose trainée dans mes pattes.passionnée : j'aime ce que je fais et je vis pour ça. câline : j'aime les câlins les bisous et de naturel très tactile je suis sans gêne à touche gianni ou pierro. insomniaque&hyperactive : je m'arrête jamais, j'ai toujours quelque chose à faire, et de l'énergie à dépenser. ma peur du noir m'a rendu au fil des années résistante à la fatigue alors il n'est pas rare de me retrouver à trois heures du matin à emmerder la flaque d'eau. gourmande : Possède une seconde nature d'ogre, je mange tout au long de la journée, de tout et n'importe quoi. Certains jours je vais être raisonnable et manger que des fruits des barres de céréales, au contraire d'autres où je me goinfre de mal bouffe sans prendre un gramme vu à la vitesse où je dépense ces calories. caractérielle : je peux être douce comme un agneau et l'instant d'après vous balancer des assiettes à la figure tout simplement car vous avez toucher ma belle chevelure de feu.
~ parce que c'est trop drôle : vous savez, quand vous êtes petite, vos parents et les grandes personnes vous répètent à tout va. "on ne joue pas avec le feu au risque de se brûler.". seulement moi j'ai jamais écouté leurs dires et j'aime jouer avec le feu. c'est pour ça que quand je suis anxieuse ou pensive je m'amuse avec le briquet que j'ai toujours sur moi. seulement voilà dans ces moments là ou dans n'importe quelle autre situation, il est vivement conseillé de ne jamais me chercher des poux (comme si dans ma magnifique chevelure je pouvais avoir de poux). bon évidemment comme tout conseil il y a des filles, très connes, qui aiment venir à me défier et un soir il se pourrait que j'ai mis le feu aux cheveux de l'une d'elle. mais c'est pas ma faute, je suis pas pyromane ou juste un chouilla. et puis elle l'avait cherché à tourner autour de la flaque d'eau et à m'aguicher avec ça. et puis comme j'aime bien l'odeur du cochon griller quand on brûle des cheveux hein... 

Ma vie outside the screen  
~ peudo : ocean bird. ~ prénom : lisa, ouep les lisa règneront sur le monde !   ~ âge : Arrow  ~ avatar : lily fucking hot collins, que quelqu'un vienne critiquer ses sourcils et je rase les siens Twisted Evil  ~ où nous as tu connu : par ma moitié, ma jumelle, ma soumalte quoi  ~ présence : dès que je le pourrais ~ impression : il est vraiment très beau même si j'avoue que les doublons d'avatars m'ont un peu rebuté. ~ souhaiterais-tu être parrainé(e) ? hum non je crois que ça ira et au pire je demanderai à ma soulmate ou à ma jenny   ~ inventé ou scénario ? un scénario inventé ça va ça ? Laughing je blague inventé avec la grande aide de ma soulmate. ~ ton dernier petit mot (a) cachuète !  



Dernière édition par Aurora Carmichael le Mar 27 Aoû - 6:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 16:38


chapitre one

" on m'a jamais demandé si je voulais ou non grandir, c'est ça le problème. "

Grand jour pour une petite fille. Grand soleil sur la ville, petit flocon artificiel dans la boule de neige de ses souvenirs. Voilà ce dont se souvient la petit flamme qui s’éveiller au monde, le jour de la rentrée des classes quand elle eut l’âge où tout enfant commence à avoir connaissance de ce qu’est un souvenir. Un souvenir, c’est vague. C’est comme si on allait dans un lieu qu’on connait mais où il y a plein de brouillard. Même aujourd’hui sous sa belle crinière de feu elle n’en a pas gardé de grand « souvenir » comme on dit, juste les grandes lignes. Elle sait que c’était la récrée, celle du matin ou celle de l’après-midi elle en a pas la moindre idée. Assise là, elle faisait bande à part comme depuis le matin. Pas qu’elle le faisait exprès, mais les autre ne l’avaient soit pas remarquée soit ignorée en beauté. Accompagnée de sa fidèle corde à sauter, la petit fille à la chevelure criarde, s’amuser comme elle le faisait chez elle, seule. « Encore toute seule ? » Ses yeux s’écarquillèrent et elle les releva avant de les rebaisser en ayant perdu le sourire qu’elle avait tenté d’arborer à la première personne qui lui adressait la parole. Elle ne répondit pas, elle recommença à faire onduler sa corde sur le sol. « Qui c’est ? » Une petite tête brune à la chevelure venait de pointer le bout de son nez et fixer comme le garçon la jolie petite flamme qui désirait à cet instant être, de nouveau, seule avec sa corde. « Elle habite à côté de chez moi. Elle s’appelle Aurora. » La jolie Aurora n’en avait que faire des présentations, même si se montrer si distante et froide pour une enfant de 6 ans, ne daigna pas relever la tête. « Tu veux venir jouer avec nous ? » Les grands lui faisait peur, enfin surtout un grand mais la brunette ne semblait pas méchante quand Aurora osa la regarder. Ses grands yeux chocolat étaient même remplis de gentillesse. Fire ne se souvient pas du reste mais ce qui lui revient c’est la pause dans le jeu. Ils voulaient se reposer après avoir couru, elle avait grandement soif mais avait arrêté de boire pour quelque raison et avait déposé sa brique de jus de pomme sur le petit muret avant de s’éloigner. Quand elle revint elle découvrit un Zeno aux bords des larmes qui la fixer d’un drôle d’air. Son pantalon à l’entre jambe était mouillé d’une substance dorée légèrement douteuse. Aurora compris rapidement ce qui venait de se passer, du moins la réalité des choses. Le garçon impétueux qui lui avait fait manger du sable venait de s’assoir sur sa brique de jus de pomme. Seulement quand les autres arrivèrent pour se ranger ils comprirent autre chose. Le garçon eut beau imploré la petit flamme de donner la véritable version des faits elle ne fit rien et alla même à lui arracher sa brique de jus de fruits à peine entamer des mains. « Ce n’est pas comme si tu en avais besoin, t’as assez vidangé pour aujourd’hui. » Et elle partit ainsi en sirotant le jus de fruit laissant le garçonnet noyé dans ses larmes et ses cris de protestation. Fire venait de naître, du moins elle avait appris enfin à parler car elle est née le jour où ce blondinet a détruit d’une part son merveilleux château enchanté, mais lui avait fait manger du sable avant même de lui avoir passé la bague au doigt. Et oui le sable pour repas de fiançailles ce n’est pas une réussite futur canasson. Autant offrir des serpents en guise de queue à bourriquet, winnie.



chapiter two

" les copains c'est bien, même si parfois ça te tapent sur le système "

« Un groupe ? » Fire soupira une énième fois, devant l’aberration générale qui était survenu dans le groupe d’ami. « Oui un groupe. Écoutez, on se retrouve ici pratiquement tous les jours à se faire des bœuf, ça serait bien si on montait notre groupe ! » L’idée faisait doucement son chemin dans l’esprit général mais pas pour tous. « Et avec quelles chanson Fire ? A ce que je ne sache personne de nous compose et écris. » « J’ai quelques chansons à mon actif. Mais y’a le canasson qui écrit… » A son nom, il releva la tête et la toisa de ces regards qui émoustille le feu de vie de Fire. « Même pas dans tes rêves Fire. » Aussitôt dit, aussitôt il remballa ses affaires, portant son carnet à son torse comme son précieux. « Et je peux savoir ce que Gollum va faire si j’insiste ? » Gardant son carnet contre lui, il passa comme une vague de trente-six mètre, et bouscula avec violence la colonne de feu qui commençait seulement à prendre plaisir à consumer la conversation, l’affrontement. Ebranlée, mouillée de stoïcisme, la flamme en prit un coup et son audace retomba comme un soufflé qui venait de prendre feu. Elle se tourna lentement et fixa la porte que sa petite flaque d’eau rien qu’à elle, venait de passer. « Laisses tomber Fire. Aucune chance d’obtenir de lui son talent. » Laisser tomber, n’entrait pas dans le vocabulaire et encore moins en cet instant. Elle déboula dans le couloir de l’école et le héla si fort  que le surnom du jeune homme résonna dans le couloir un instant avant qu’il ne se retourne. « On peut savoir depuis quand Samson le canasson est devenu Gollum l’hideux ? » Elle haussa les sourcils et les mains pour appuyer ses dires comme si la question qu’elle posait était existentialiste. « J’vois pas où est le problème. » « Le problème c’est toi Fire ! » La jolie rousse resta un instant estomaquée de cette réplique qui était commune entre ces deux-là. « Moi ? Attends c’est toi l’hideux qui refuse d’intégrer le groupe ! » Elle le regardait si fixement durant son ascension jusqu’à elle qu’elle déglutie difficilement quand il s’arrêta si près d’elle qu’une brise douce, chaude et légèrement fruité vient lui chatouiller les narines. « D’où sais-tu que j’écris ? » « J’en ai lu. » Un simple haussement d’épaule suffit à refaire monter l’eau du verre se mouvant en tsunami. « Hey tu te calmes ! La prochaine fois, laisses pas trainer tes affaires. Et puis… Raaah puis zut, viens ! » Elle lui glisse sa mains au creux de la sienne et l’entraina à travers les couloirs trouver une seconde salle de musique libre où elle les y enferma. « Assis et tais toi ! » Sous son ordre il obtempéra en bougonnant son mécontentement tandis qu’elle se mit au piano et entama une mélodie cristalline. « Ocean. Terrible beauty of my nightmares. Burn your liquid fire all my dark thoughts. Sweet spring scent. Stifling and disgusting heat hugged me until I die. Scary smile fire, do snow melting my bruised heart. Healed the injuries which you have wounded my soul. In one of your kisses you make me live, and through your lips I will survive this disgusting love, which makes me drown for you. » Elle finit sur une sublime envolée d’accord cristallin avant de laisser le silence reposer son doux voile sur la pièce. « T’as du talent Zeno… » Un murmure, un simple chuchotement dans une intimité encore jamais approché entre eux. Simple susurrement de fragilité, exposant le feu comme jamais il ne s’était risqué à se monter. « Je ne mens pas et tu le sais… Surtout pas sur le talent de quelqu’un… » Elle se leva et ravala la gêne que ces paroles lui avaient coûté. Du revers de la main et se fabrique un nouveau masque brulant d’assurance et d’un pas assuré entreprit de sortir. Second contact, si douce, et ardent touché de ses doigts qui se refermèrent sur son poignet. « Je ne veux pas monter sur scène… » Un rire amère s’échappa des fines commissures de la demoiselle à crinière de feu. « Laisses tomber. T’es qu’un stupide canasson. » Elle se dégagea violement de l’emprise qu’il avait sur elle et sortit en trombe bien contrainte de s’avouer son fiasco le plus totale. La haine, la déception, la rancœur, le dégout tous se mêlaient en elle la contraignant à ravaler une crise de larme exceptionnelle chez Fire. « Je n’ai pas dit que toi tu ne pouvais pas les chanter… » Fixant le vie, elle ne prit pas la peine de  se retourner, elle en avait marre de ce jeu à qui serait le plus fort, ou bien à qui aurait le plus de chose de l’autre. Elle désirait juste que son talent soit reconnu. « Et ça veut dire quoi ça Samson ? Fous-moi la paix ! » « Elles sont à toi… Les chansons… A la seule condition que ce soit toi qui les chante. » Fermant un instant ses magnifiques yeux, elle soupira mais n’ajouta pas un mot. Elle partit tout simplement. Le laissant lui ce crétin infini. Encore une perche qu’il n’avait pas su saisir à temps. Lui qui la fait doucement souffrir de cette douce et déplaisante douleur au creux le plus reclus de son âme de son cœur. Jamais il n’avait et n’aurait l’idée à quel point les mots qu’il avait posé sur papier l’avait transpercé à l’obsession. Combien de jour et de nuit sans dormir chaque mot, chaque syllabe l’avait hanté jusqu’au plus profond de ses songes. Combien de fois ses doigts avaient traversé le clavier du piano avant de trouve la note, l’accord parfait, qui mettrait en valeur chacun de ces mots à sa juste valeur. Jamais il ne saurait, elle non plus ne voulait et ne pourrait pas savoir ce que tout cela signifie au fond.



chapitre three

" you and me forever. i'll do your life like a hell. "

Comme tout insecte attiré par la lumière, ce joli papillon de feu est attiré par un bon lit depuis son réveil dû à une chute du canapé. Pas très confortable le canapé, elle se le note dans son bloc spirituel des choses à se souvenir. Elle passe la première porte qu’elle trouve et s’affale sur le premier lit qu’elle trouve aussi. Autant dire qu’elle y est allée à l’aveuglette la plus total dans son état de décuve. A tâtons, elle laisse sa main partir à la recherche de quelque chose. Elle s’en saisit et l’extirpe de dessous de quelque chose avant de finalement serrer l’oreiller dans ses bras. « Bordel… FIRE !!!! » La voix trop haut perchée de son colocataire, la fait grimacer et en agitant sa main à l’aveuglette elle tente de le faire taire en accompagnant le tout pas des « chut » bien inutiles. La décuve se faisait bien plus rapide et donc plus douloureuse avec un colocataire braillant et soupirant aussi fort qu’un éléphant qui prend sa douche. Elle ressert un peu sa prise quand le jeune homme tente de récupérer le précieux oreiller unique en son genre dans la pièce. « On peut savoir ce que tu fous là, Fire ? C’est ma chambre, c’est mon lit, c’est mon oreiller ! » « Fermes-la un peu canasson égoïste. Dormi sur canapé… Leo dans… lit… occupé… dormir… chute… lit… » Tout ceci est bien sûr d’innombrable bâillement. En langage de feu éreinté cela signifiait : « J’ai dormi sur le canapé. Leo est dans mon lit. Ma chambre est occupée. Je voulais dormir. Je suis tombée. J’ai cherché un lit. », Bien sûr pour tout décrypter il faut avoir de nombreuses années de pratique ce qui n’est pas le cas de l’eau qui est lente et idiote comme le train arrière d’un cheval. « Quoi ? » Exaspérée par tant d’année à le côtoyer sans qu’il n’est rien retenu, elle s’assoit en serrant le coussin contre elle et d’un regard de lassitude la plus total. « Mon lit est occupé okay… Je veux juste dormir alors fous moi la paix ! » Elle se laisse alors de nouveau tomber sur le lit cette fois non pas sur le ventre mais dos à lui en ramenant un peu ses jambes à elle. Ses longues jambes dénudées, dévoilant une peau si blanche qu’à la lumière pointant du nouveau jour elle parait presque translucide. Des jambes interminables, qui donne à regarder encore cette sublime belle aux bois dormants. Cette princesse vêtue d’un simple t-shirt blanc aux imprimés criards. « C’est mon t-shirt. Fire ! Bordel je t’ai déjà dit de ne pas prendre mes affaires ! » Oui le même t-shirt qu’il a porté quelques jours au part avant mais qui sur elle met en avant plus de courbes vertigineuses que chez lui. Elle l’entend déglutir, le lit tangue comme un bateau en pleine tempête. « T’es vraiment sans gêne Fire !!! » Plus qu’irritée qu’il l’empêche de dormir, elle se tourne vivement et le foudroie de son regard de glace ardente. « Quoi encore bon dieu Samson ? » « Tu… tu… pas… » « HEIN ? » « TU N’AS PAS DE CULOTTE ! » La surprise mêlée à l’incompréhension saisisse la petite flamme éreinté de sa soirée de la veille avant de soupirer et de remonter le t-shirt au niveau de son nombril. « Un string bordel Zeno. T’en as jamais vu de ta vie ou quoi ? » Elle laisse retomber le T-shirt et sa tête sur le lit. Elle secoue la tête en passe sa main libre dans sa chevelure de braise. « Je veux ma chambre. Mon lit… » « Alors vas-y je te retiens pas ! » « Ouais c’est ce que je vais faire. » Elle se lève, aussi court vêtue qu’elle est, s’avance vers la porte en trainant à ses pieds l’oreiller. « Mon T-Shirt ! » Elle se retourne et dandine de la tête d’un air « T’es sérieux là ? »  Le signe de la main du canasson semble bien lui répondre. Elle passe alors au-dessus de sa tête le t-shirt et lui envoie violement à la figure se retrouvant encore moins vêtue qu’au départ. Ce geste laisse alors découvrir le corps bien sculpté et rebondit là où il faut de la demoiselle qui se retourne ne se préoccupant plus de la flaque d’eau en âge sous cette divine vue. « LEO BOUGES TON CUL DE MON LIT !!!! » Avec sa voix qui porte aussi fort, elle ne doute point que l’intrus squattant sa chambre est entendu son cri du cœur, mais quelqu’un l’a entendu et l’a retenu. Une main saisit son poignet et elle se retrouve collée à l’encadrement de la porte emprisonnée entre les bras de Samson, tout contre son corps torse nu. La brise du passé vient lui frôler avec certes moins de fraîcheur mais avec autant de délice qu’avant. « Pourquoi Leo est dans ton lit ? » Sa voix est froide et autoritaire comme elle est très souhaite, mais là plus qu’à son habitude. « Pourquoi ? » Sous son regard inquisiteur elle finit par cracher le morceau. « On était tellement éclatés hier, enfin surtout lui qu’il est tombé et à pioncer dans mon lit. » Son regard la presse avec cette certaine peur au fin fond des limbes du chocolat liquide qui noyés ses yeux. « J’ai couché sur le canapé mais je suis tombée et cognée contre la table basse, alors je voulais juste dormir okay ? » Son regard se replonge alors dans le cacao intense de ses prunelles et le feu s’y noierait presque. Leur souffle se calque à l’autre doucement tandis que la pression qu’il exerce sur son poignet se défait légèrement. Douce, venimeuse tentation. Tension qui lui fait serrer le point. « Woo j’interromps peut être quelque chose ? » « Non ! » Fire fidèle à elle-même enfonce son poing dans le ventre du blondinet qui ne l’a pas volé à ses yeux et se dégage de lui et de sa proximité nocive à son système cérébrale. « Hum, est bien dis donc Fire, t’es bien fou… » Et un second poing fait son nid dans le creux de l’estomac du second homme de l’appartement avant qu’elle ne parte, dandinant son petit cul blanc et tant désiré à travers le couloir interminable. « Fire c’est MON oreiller. » Un majeur levé bien haut signifie au propriétaire à quelle point elle lui porte de l’affection et elle s’engouffre dans sa chambre en claquant la porte. Elle s’affale sur son lit qui put le musc et l’alcool comme ce n’est pas permit, elle en vient à serre l’oreiller avant de plonger son nez dedans et d’humer le doux parfum d’un mâle non alcoolisé. Si seulement il s’était tenu tranquille elle n’aurait jamais cherché encore la confrontation, elle voulait juste dormir petite flammèche qu’elle était.


Dernière édition par Aurora Carmichael le Mar 27 Aoû - 7:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 724
INSCRIT LE : 20/03/2013
bonfire of vanity

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 16:39

la soeur de ma (meilleure) amie + lily   bienvenue parmi nous et surtout bonne chance pour ta fiche madame patate 😄aussi Lily t'es réservée pour trois jours  

_________________
What is a soulmate? - It's like a best friend but more. It's that one person that knows u better than anyone else. Someone who makes you a better person, actually..they don't make u a better person, u do that yourself. They inspire you..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 16:49

JENNY D'AMOUR, alors comme ça tu te souviens de la fameuse, la célébrissime madame patate  j'avais peur que tu te souviennes plus de moi   
merci ma belle. et fais gaffes à tes fesses si tu rends mauvaises ma soulmate d'amour  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 724
INSCRIT LE : 20/03/2013
bonfire of vanity

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 16:51

COMMENT NE PAS L'OUBLIER   rooooh mais non je me souviens de toi grande nouille Quand lisa m'a dit que tu allais t'inscrire et surtout avec ton pseudo que je reconnais bah j'étais contente que tu sois sur mon forum  ah vraiment, malheureusement c'est déjà fait   

_________________
What is a soulmate? - It's like a best friend but more. It's that one person that knows u better than anyone else. Someone who makes you a better person, actually..they don't make u a better person, u do that yourself. They inspire you..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 17:03

LILY COLLINS JE ME MEURS.
garde-moi un fucking super lien, j'adore cette fille

BIENVENUE PARMI NOUS I love you et bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 134
INSCRIT LE : 25/08/2013
bonfire of vanity

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 18:17

Bienvenue parmi nous !!!! :) J'ai hâte de lire ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Lun 26 Aoû - 18:17

Bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Mar 27 Aoû - 8:03

jenny ~ je suis heureuse d'être là moi aussi et puis te retrouver me rappelle le bon vieux temps quand je faisais mes célébrissimes quizz  Ouais bah cache toi car tu vas souffrir belle dame *sort le briquet *  
gracie ~ GOMEZ  moi je meurs en te voyant divine beauté. je te réserve ça avec le plus grand plaisir I love you. merci encore  
stella&satheen ~ merci à vous deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 31
INSCRIT LE : 26/08/2013
bonfire of vanity

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Mar 27 Aoû - 8:12

gosh tu m'as tué ton histoire est trop tiptop mon Jumjum chérie    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
bonfire of vanity
Invité

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   Mar 27 Aoû - 8:47

Ton personnage + ton histoire c'est du feu de dieu bordelouuuuuu  

bienvenue sur bonfire of vanity !

Tout est en règle, tu es validé(e) ! Mais avant de courir les rues, les boutiques et les plus grands défilés de Milan tu dois absolument aller recenser ton avatar par ici. N'oublie pas non plus de poster ta fiche de liens. Enfin tu pourras demander un logement et intégrer le flood pour te faire plein de potes !
Si tu as besoin d'un coup de pouce pour démarrer sur le forum, la section parrainage sera parfaite pour toi. Enfin n'hésite pas à laisser ta trace sur les sujets bazzart et pub rpg design et le plus important... A VOTER JUSTE ICI
Bon jeu sur BOV et amuse-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
bonfire of vanity

MessageSujet: Re: (+) I'm waking up to ash and dust (aurora)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) I'm waking up to ash and dust (aurora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ BONFIRE OF VANITY :: walking walking baby :: Les présentations :: ARRIVÉES-